villa à la neuveville

La maison d’origine s’inscrit dans un environnement particulièrement privilégié. Cette dernière, organisée sur un seul niveau, est en effet située au bord du lac de Bienne. Ce contexte géographique comporte en revanche de grandes contraintes en termes de réglementation. Il n’est ici pas toléré de démonter un bâtiment pour en reconstruire un nouveau, au risque de perdre tous droits acquis. Dès lors, seuls sont admis les rénovations ou les mesures d’entretien. Le projet doit s’inscrire dans le même gabarit que le bâtiment d’origine et maintenir un maximum d’éléments structurels. Une autre contrainte non négligeable est le fait qu’il s’agisse ici d’une maison mitoyenne située en limite de la zone de protection des rives du lac.

Si la surface au sol doit être strictement respectée, les espaces intérieurs ont été réorganisés de manière à disposer, en un seul espace, la cuisine, le séjour et salon avec une orientation sud, en direction du lac. Une large baie vitrée, geste radical, amène un maximum de lumière. L’ouverture de cet espace est encore accentuée avec la large hauteur qui se dégage ici. Si le salon est ouvert jusque sous toiture, la partie arrière, quant à elle, dispose d’une mezzanine sur la chambre parentale et la buanderie. L’aile nord initiale comprend une salle de bain, un rangement et les chambres d’enfants.

En termes de teinte et matériaux, l’accent a été mis sur des éléments naturels. Les chapes teintées, dans des ton beiges communiquent harmonieusement avec les menuiseries dissimulées derrière un bardage de bois aux teintes chaleureuses. Enfin, les plafonds et les faces de la ceinture, blanches, enveloppe le tout dans un ensemble lumineux. En façades, les grandes plaques aux teintes brunâtres fondent la maison dans son environnement végétal.

Conception :  2019-2020
Réalisation :  2021
Surface du terrain : 1034 m2
Surface batie : 204.00 m2
Surface brute : 265.00 m2
   

Plan :