spa de la piscine de l'orval - bévilard

la piscine couverte de l'orval a été ouverte au public en 1981. un sauna a été installé dans les sous-sols avec accès direct à la piscine. cependant, depuis toutes ces années, ces espaces n'ont jamais été rénovés et mis au goût du jour. ce qui est dommageable pour l'ensemble du complexe car les autres centres de ce type ont misé sur l'innovation. la commission de piscine nous a donc mandaté pour étudier le réaménagement de ces espaces dans un esprit actuel, en regard de ce qui se fait dans des installations similaires et selon bien entendu l'attente du public.

les locaux disponibles en sous-sol sont vastes et laissent la possibilité d'étendre la surface du sauna actuel. nous nous sommes approchés et avons demandé l'appui d'un spécialiste pour les équipements techniques à prévoir.
il a donc été décidé d'intégrer dans le programme un sauna haute température, un sauna traditionnel, un bain de vapeur, un espace « glace », des bains de pieds, un espace plein-air avec seaux d'eau et bien entendu un espace de repos.

l'entrée au spa se fait par deux entrées distinctes pour les hommes et pour les dames. les vestiaires sont traités comme les premiers espaces de bien-être en arrivant. couleurs chaudes, lumières tamisées, décorations et miroirs stylisés, etc... des douches dans des cabines à géométrie dynamisant les espaces sont disponibles dans chaque vestiaire.
la zone spa proprement dite débute en entrant dans la zone dite « nue ». ici sont regroupés les différents lieux de soins. saunas, bain de vapeur, fontaine de glace, bains de pieds, et accès à l'espace plein-air.
en sortant de la zone nue, le client peut passer dans la zone de repos. les chaises de repos sont disposées de part et d'autre de la grande pièce. des troncs de bouleau rythmes l'espace verticalement et lui donne de la hauteur. la chaleur et l'ambiance donnée par le grand foyer à gaz est complété par le rayonnement des bougies placées dans les niches en-dessous des chaises de repos.

l'ensemble est traité avec des revêtements muraux en pierre naturelle, des sols en gré, des plafonds en lattes de bois dissimulant un éclairage indirect. nous avons aussi traité de manière dynamique avec des jeux de diagonales certains éléments de murs dans la zone de repos et dans la zone « nue » afin de donner de la chaleur et de la dimension aux espaces dans ces locaux sans lumière naturelle, en accordant un soin particulier à l'éclairage artificiel qui doit se doit d'être efficace, doux, tamisé et chaleureux.
l'accès à la piscine et aux bassins est maintenu. les lugubres couloirs sont néanmoins retravaillés avec des couleurs chaudes et des éclairages adéquats.

Plan :